image696

Salut les ami(e)s,

Étant Auvergnats et plus précisément Bourbonnais, nous ne pouvions pas ne pas vous parler de l’un de nos vins locaux : le Saint-Pourçain.

Rendez-vous pris, direction la commune de Saulcet, dans l’Allier (03), rencontrer Mme Corinne LAURENT.

Véritable ambassadrice et amoureuse de ce vin, elle possède plusieurs cordes à son arc. Tantôt dans les vignes à tailler et surveiller l’évolution des pieds, dans les caves à la conception et la vinification, ou dans sa confrérie pour faire perdurer les traditions régionales. Elle est aussi présidente de l’Association des Vignerons indépendants de l’Allier. Passionnée du travail bien fait, elle nous accueille en ses terres, afin de nous présenter un domaine évoluant de père en fils depuis plusieurs générations.

En effet, depuis sa création, le domaine fonctionnait avec une méthode fondée sur la transmission orale du savoir-faire. Avec les deux dernières générations, une spécialisation en lycée viticole et des stages dans des pays étrangers ont permis de faire un grand pas en avant pour le bonheur de nos papilles et faire connaître le Saint-Pourçain bien au-delà de son territoire.

L’obtention de l’ A.O.C. en 2009 ne modifiera ni la qualité du vin, ni son tarif, mais a permis d’avoir une certaine reconnaissance, favorisant d’une part l’exportation et, d’autre part, en incitant la découverte de ces vins par les consommateurs.

Le domaine LAURENT est composé de huit parcelles de vignes reparties sur différentes communes. Ainsi, Saulcet, Bransat, Verneuil-en-Bourbonnais, Cesset-Breuilly, Monetay-sur-Allier, Contigny, Meillard et Montord forment un ensemble d’une taille dépassant les 30 hectares. Cette diversité géographique permet, au niveau des sols, d’avoir aussi bien du calcaire et du granitique dans la majorité, ainsi que du sablonneux sur une parcelle de la commune de Monetay-sur-Allier.

Ceci permet l’exploitation de différents cépages.

Pour les blancs, sont utilisés :

– Le tressallier, cépage local ;

– Le sauvignon ;

– Le chardonnay.

Pour les rouges, sont cultivés :

– Le gamay ;

– Le pinot noir.

Sur le domaine, le travail est fait du cep à la bouteille et de la bouteille à la vente. Un travail de famille rigoureux et précis pour lequel les différentes générations travaillent main dans la main.

Effectivement, pour la vinification, le travail se fait parcelle par parcelle et cépage par cépage. Une production qualitative plutôt que quantitative est privilégiée car un rendement important, qui « fai[t] pisser la vigne », n’est pas souhaité ici.

cropped-dsc03817.jpg

Le vigneron Jean Pierre LAURENT dans sa cave.

Chaque cépage, de chaque parcelle, est élevé en cuves ou en fûts de chêne, sur une période allant de un an pour les rouges à sept mois pour les blancs, ce qui donnera une petite note boisée au vin (et que j’adore…).

DSC03815

Les Saint-Pourçain blancs

Tradition Blanc sec ayant un nez très fruité et un goût minéral, c’est un vin léger et agréable, composé à 55 % de chardonnay, 5 % de sauvignon et 40 % de tressallier.

Idéal avec une pompe aux grattons, il ira très bien avec vos entrées et hors d’œuvre.

Médaille de bronze concours des vins Saint-Pourçain 2016

 

Calnite Blanc sec ayant un nez légèrement fruité. On retrouvera en bouche ce goût fruité et toujours la touche minérale (sols calcaire et granite, d’où son nom). Composé de 60 % de chardonnay, 30 % de tressallier et
10 % de sauvignon.Il accompagnera à merveille le pâté aux pommes de terre, les volailles, les poissons et la charcuterie. 
Puy Réal Ce que le calcaire peut vous offrir de mieux : un nez fruité et boisé que l’on retrouvera en bouche avec une longueur très agréable. Ce vin est fermenté et élevé entièrement en fûts de chêne. Il est composé de
75 % de chardonnay, 5 % de sauvignon et 20 % de tressallier.Vous pourrez le garder plusieurs années avant de le servir avec du foie gras, un poisson en sauce, un salers (fromage) ou tout simplement avec des amis. 

 

 

         Les Saint-Pourçain rouges

Tradition Rouge ayant un nez léger et un goût typiquement minéral des Saint-Pourçain, il est composé de 70 % de gamay et 30 % de pinot noir.

Vin prêt à boire, vous pourrez le déguster avec des grillades, de la charcuterie ; il accompagnera très bien un barbecue.

 

 

Calnite Rouge ayant un nez plus prononcé et un goût plus concentré, il est composé de 50 % de gamay et de 50 % de pinot noir.

Vous pourrez le garder 4 à 5 ans avant de le déguster avec de la viande rouge, et des fromages peu affinés.

Médaille d’or concours des vins Saint-Pourçain 2016

 

Puy Réal Rouge élevé comme son frère en blanc exclusivement en fûts de chênes. Avec un nez riche et un goût très agréable, il est composé de 30 % de gamay et de 70 % de pinot noir.

Vous pourrez le garder 10 ans et plus, et le déguster après l’avoir chambré (conseil de notre hôtesse). Il accompagnera agréablement viandes rouges, gibiers à poils et plumes ainsi que tous les fromages.

 

Le Saint-Pourçain rosé

 

Rosé ayant une macération de pressée, 2h30 juste le temps de la presse. Il est composé de
100 % gamay. Il possède un nez sec et fruité et un goût très aromatique. Il ira très bien avec de la charcuterie.

Médaille d’argent concours des vins Saint Pourçain 2016

 

 

  Le 31 (méthode traditionnelle)

 

La cuvée de Toussaint    

Dit, vin de glace, il est récolté très tardivement avec des raisins sur-mûris. Il a un nez très surprenant et agréable. C’est un vin qui laisse plus de liberté aux producteurs car il n’est pas tenu de répondre à un cahier des charges. Il pourra être gardé de nombreuses années, ce vin de garde se mariera avec un foie gras, les desserts… ou tout simplement avec des amis à l’apéritif.

Comme son nom l’indique, il sera à boire très frais !

Ainsi se termine cet article qui, on l’espère, vous aura donné envie de découvrir ces vins de notre terroir.N’ hésitez pas à lire l’ interview de Mme Corine LAURENT.

Ou visiter leur site : http://famille.laurent.pagesperso-orange.fr/

Vous pouvez retrouver certains vins dans nos dégustations et je vous invite à lire l’ article de Laurent sur le domaine Grosbot-Barbara de la même région.

A bientôt les ami(e)s.

Pit