vigne_romanee-conti_010-copie

Photo par : Arnaud 25

 

Bonjour les ami(e)s,

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’une région viticole qui me tient à cœur : la Bourgogne.

Pourquoi ce choix ? Peut-être simplement parce que le premier vin que je me rappelle avoir aimé était justement un vin de Bourgogne (un Nuit-Saint-Georges rouge, pendant un repas de famille, vers 16-17 ans). Pour la première fois, j’ai été surpris de constater qu’un vin pouvait être délicieux, doux, avec un goût de fruit marqué, accompagné d’une fine acidité qui permettait  de ne pas le rendre écœurant. Bref, un vin qui se suffisait à lui-même, dans un moment où  le reste du monde disparaît et où l’on se retrouve seul, face à face avec son verre, à essayer de comprendre ce qu’il se passe, à essayer de décrypter ce que l’on ressent… J’ai recherché de nombreuses fois cette harmonie, cet instant unique, et soyons honnêtes, je ne les ai pas souvent retrouvés. Le blog qui se crée aujourd’hui découle directement de cette expérience.

Certains peuvent dire : « mais, c’est où la Bourgogne ? » C’est bien légitime, ce blog s’adresse d’abord aux amateurs et néophytes. Les vins de Bourgogne sont produits dans le centre de la France, plus précisément dans les départements de l’Yonne, la Côte-d’Or et la Saône-et-Loire. Le climat de cette région peut être rude, avec des étés durant lesquels la chaleur n’est pas toujours au rendez-vous. Le raisin ne peut pas alors développer tout son sucre (ce qui influe sur le goût bien sûr, mais aussi sur le processus qui transforme le jus de raisin en vin).. Ceci constitue ainsi la première caractéristique des vins de Bourgogne

france-copie

Ensuite, la question des cépages se pose. Une des grandes particularités en Bourgogne est que les vins sont élaborés à partir d’un seul cépage, tant pour les vins rouges que pour les vins blancs : le roi Pinot Noir pour créer les vins rouges et le prince Chardonnay pour donner vie aux vins blancs. Il y a malgré tout quelques rares exceptions, le mélange du pinot noir et du gamay donne naissance à l’appellation Passe-tout-grain. Du côté des vins blancs, le prince Chardonnay cède sa place au cépage aligoté pour le fameux et reconnu Bourgogne Aligoté tant apprécié à l’apéritif. Plus méconnu, le cépage sauvignon est utilisé pour produire le Saint-Bris, vin qui n’est fabriqué que sur la commune du même nom (le village de Saint-Bris pour ceux qui ne suivraient pas… si si on vous surveille !).

Une autre particularité des vins de Bourgogne réside dans les différents vignobles (région de production des vins qui se délimitent, en particulier, par le sol sur lequel poussent les vignes  et donnant sa typicité au vin).

On retrouve 5 grandes dénominations de vignobles :

Vignoble Appellations
Côte de Nuits Vosne-Romanée, Chambolle-Musigny, Nuits-Saint-Georges, Clos-Vougeot, Gevrey-Chambertin, Morey-Saint-Denis, etc. Ce sont les plus connus… avec une part de subjectivité !
Côte de Beaune Meursault, Corton-Charlemagne, Chassagne-Montrachet, etc. Autant de vins blancs à classer certainement parmi les meilleurs de France !

Du côté des rouges (et des grands crus !) : Volnay, Pommard, Aloxe-Corton, etc.

Côte chalonnaise Mercurey, Givry, Rully, etc. Moins prestigieux, ils n’en méritent pas moins l’attention.
Mâcon Pouilly-Fuissé, Viré-Clessé, etc. Des vins blancs sous-estimés, (très) abordables et excellents !
Chablis Vins connus, inséparables des huîtres ! Sans oublier, l’appellation Saint-Bris, déjà évoquée, dans l’Auxerrois voisin…

 

Enfin, un retour sur les appellations d’origine contrôlée s’impose puisqu’elles sont aussi une caractéristique des vins de Bourgogne :

– Les Grands Crus, très prestigieux : Romanée-Conti, Bâtard-Montrachet, La-Tâche…

– Les Premiers Crus, un peu moins prestigieux mais restant tout de même haut de gamme : Santenay Premier Cru, Chambolle-Musigny « les Amoureuses »…

– Les appellations communales, dites aussi villages : Chablis, Pommard, Beaune…

– Les appellations régionales : Mâcon-village, Hautes Côtes-de-Beaune, Bourgogne Aligoté…

Voilà pour cette première prise de contact avec ces vins fabuleux que je vous invite à découvrir à travers nos dégustations, et bien entendu les vôtres. Je parlerai plus en détails des appellations, vignobles et caractères des différents vins prochainement.

N’hésitez pas à poster des commentaires et poser des questions !

 

A bientôt les amis !

Laurent

 

 

Pour aller plus loin :

 

-Rémi FERRAND, Magali BORAGNO, Camille PRIOUL et Claude CHAPUIS, Vins et vignobles de France : Vins de Bourgogne, Timée Edition, Boulogne, 2008

– George Rainbird , Le Vin dans le monde, Compagnie Internationale du livre, Paris, 1984