stock-vector-invitation-of-beaujolais-nouveau-477877360

      Eh oui les amis ! D’ici quelques jours vous entendrez cette phrase culte un peu partout : à la radio, à la tv ou dans les tavernes.

D’ici quelques jours oui, mais savez-vous quand exactement? Et pourquoi un tel phénomène? Car le Beaujolais Nouveau, vous en connaissez tous le nom.  Mais qu’en savez-vous vraiment?

Découvrons ensemble ce qui se cache sous ce phénomène national… et même mondial !

Qui est-il ? D’où vient-il ?

Là vous allez tous me répondre : « C’est un vin qui vient de la région du Beaujolais !!! » Bravo ! Vous êtes trop forts !

De la région viticole du Beaujolais, oui, mais pas de partout dans cette région :

330px-carte_vignoble_beaujolais

   Source : commons.wikimedia.org

Le Beaujolais Nouveau est produit dans les vignobles des Beaujolais et des Beaujolais-villages, soit quasiment les trois quarts de la surface totale de la région Beaujolais.

Donc vous n’aviez qu’aux trois quarts raison (et toc !), mais bravo quand même !

Ensuite, savez-vous quels cépages sont utilisés pour le concevoir ?

Il n’y en a qu’un seul et unique : Le Gamay ! Donc le Beaujolais Nouveau est un vin, certes, mais un vin rouge ou rosé !

Quand vient-il ? Où va-t-il ?

Vous le savez tous : « En automne au mois de novembre ! » Là encore bravo ! Mais soyons encore plus précis : Cette fameuse phrase « Le Beaujolais Nouveau est arrivé ! », vous l’entendrez exactement le troisième jeudi de novembre !

Ainsi, ce sont environ 55 millions de bouteilles qui vont débarquer ce jour-là !

Pour les férus d’histoire, sachez que l’appellation Beaujolais Nouveau date de 1951, année durant laquelle la réglementation a interdit la commercialisation des nouveaux millésimes avant la mi-décembre. Devant la protestation de plusieurs vignerons, il a été autorisé la vente de certains vins mais à condition qu’ils portent l’appellation… « Nouveau » !

Le mystère de son nom vient donc d’être percé ! Et pour les plus curieux d’entre vous, sachez que la date de sortie fut d’abord fixée au 15 novembre, puis au troisième jeudi du mois afin d’éviter que le jour de sortie tombe un dimanche.

C’est donc une véritable course contre la montre à laquelle se livrent les viticulteurs du Beaujolais pour, en l’espace de quelques semaines, vendanger la vigne, la mettre en cuve, laisser le temps de la fermentation, mettre le vin en bouteille et le livrer. Les vendanges se faisant uniquement à la main : le sol est trop pentu. Cela permet également de mettre la grappe entière en cuve.

Un pur produit industriel? Pas du tout!!! Le Beaujolais Nouveau est un vin 100% artisanal, fait à partir de méthodes traditionnelles et issu de vignes produisant des vins à l’appellation AOC.

Enfin, je vous disais en début d’article que c’était un phénomène mondial, en voici la preuve :

beaujolais nouveau monde.png

Image provenant de jfbradu.free.fr

Ce sont plus de 110 pays dans le monde qui célèbrent le jour de l’arrivée du Beaujolais Nouveau ! Ainsi pour espérer être les premiers à pouvoir le déguster, il ne suffira pas de se lever de bonne heure, mais il faudra voyager jusqu’au pays du soleil levant ! Décalage horaire oblige, les japonais ont le privilège d’ouvrir les toutes premières bouteilles !

Voilà, maintenant vous savez tout, ou presque. Lorsqu’on vous demandera « qu’est ce que le Beaujolais Nouveau ? » (ceux qui débarquent d’une autre planète…), vous leur répondrez : « C’est un vin rouge ou rosé qui vient des vignobles Beaujolais et Beaujolais-villages, qui arrive tous les ans le troisième jeudi de novembre, et qui se boit dans le monde entier ! »

Pour la dégustation, il y a du bon comme du moins bon, je vous laisse seul juge. Mais vous trouverez bientôt sur notre blog nos trois avis sur la dégustation d’un de ces vins.

Bonne dégustation !

Raph

Sources :

-http://www.beaujolaisnouveau.fr

-Petite Encyclopédie Hachette Des Vins. Thierry MORVAN . Edition Hachette Livre. 2014