Bonjour les ami(e)s,

         Après la fête des mères, c’est celle des pères qui sera à l’honneur ce week-end. C’est l’occasion de découvrir les vins « masculins ». Quels sont ceux qui peuvent prétendre à cette dénomination ?

         Un vin masculin se définit par sa puissance aromatique, des tanins présents, et un accès réservé aux amateurs de sensations viticoles viriles (on dit vulgairement de ces vins qu’ils sont « couillus »). Les régions du Sud répondent le mieux à ces critères. Les vins de Bordeaux, du Sud-Ouest, de Côte du Rhône ou du Languedoc-Roussillon paraissent donc les plus indiqués.

         Et comme pour les vins féminins, il y a des exceptions à la règle.

         Les meilleurs représentants du Bordelais sont sans conteste ceux de l’appellation Saint-Estèphe. Les vins de la rive droite de la Gironde comme les Saint-Emilion, Pomerol ou Fronsac peuvent aussi convenir.

20170601_112738 (2)

Le Sud-Ouest propose des vins superbes et très affirmés tels que les Cahors, Iroulegy, Madiran… mais proposant malgré tout une certaine finesse.

20170601_112907 (2)

Les Côtes du Rhône, en particulier les méridionaux, ont les qualités recherchées. Les Vacqueyras, Gigondas, Lirac et certains Châteauneuf du Pape sont assez surprenants à ce niveau.

20170601_112653 (2)

Les vins du Languedoc-Roussillon, qui étaient délaissés il y a encore quelques temps, ont su s’améliorer. Les Fitous, Corbières, Côtes du Roussillon sauront proposer des vins intéressants et surprendront certainement nos pères.

20170601_113208 (2)

Les autres régions de France peuvent aussi proposer des vins à la conception masculine. Les Pommards en Bourgogne, certains Bourgueils du Val de Loire, quelques Riesling (les Grands crus Kaefferkopf ont par exemple une trame épicée).

20170601_112506 (2)

On pourra aussi voyager hors de nos frontières, en allant du côté de l’Espagne, de l’Argentine ou de l’Australie pour retrouver des vins de caractère.

20170601_113015 (2)

         Cette liste est elle aussi non exhaustive. Il existe d’autres vins masculins, et ils ne sont pas forcément destinés aux hommes. Un vin subtil avec des notes délicates saura amadouer les plus « virils ». Encore une fois le choix de la bouteille sera guidé par l’intention de faire plaisir à nos pères.

A bientôt les ami(e)s, et bonne fête à tous les papas.

Laurent