Le Sauternais produit des vins liquoreux, d’une très grande qualité. Parmi eux, figure le Château Rieussec, l’un des premiers crus classés de cette appellation, en 1855. Penchons-nous quelques instants, de manière plus précise, sur cet écrin, qui possède biens des richesses !

HISTOIRE :

         Au XVIIIe siècle, le domaine appartient aux moines carmes de Langon. Les aléas de la Révolution conduisent celui-ci à être vendu comme « bien national » – selon la terminologie admise, à un certain Monsieur Marheillac, alors propriétaire du Château La Louvière (autre merveille bordelaise !), à Léognan, vers 1790. En 1855, pour les besoins de l’exposition universelle, et à la demande de Napoléon III, un classement des meilleurs crus du bordelais et du Sauternais est établi.

         Le Château Rieussec fait partie des « heureux élus », et c’est alors M. Mayne qui en est le propriétaire. Puis, se succèdent Charles Crépin (1870), Paul Defolie (1892), M. Bannil (1907), la famille Gasqueton, M. Berry durant la Première Guerre mondiale, M. Balaresque (1957), Albert Vuillier (1971). Puis, c’est enfin au tour des « Domaines Barons de Rothschild » (Château Lafite…) d’acquérir ce prestigieux domaine de 110 hectares, dont 68 de vignes, en 1984. Sous leur conduite, des modifications importantes sont réalisées, dirigées par Charles Chevallier avec, notamment, une sélection plus rigoureuse des grains, ainsi qu’une fermentation en barriques différente qui permet, à l’issue de celle-ci, une meilleure sélection lors de l’assemblage. Puis un nouveau chai est construit, ce qui permet, à partir de 1989, d’allonger la période d’élevage en barriques.

RieussecVendanges2015-BassDef_Francois Poincet (6)

         Dans les années 1990, la quantité du vin est considérablement réduite, au profit de la qualité, avec une sélection encore plus drastique des précieuses baies botrytisées. Signe de cette recherche constante de qualité : il n’y a pas eu de grand vin lors du millésime 1993 (cela avait déjà été le cas en 1977, et ce le sera en 2012 ; NDLR, pour être précis). En 2000, sont rénovés les chais de vieillissement, auxquels on ajoute un chai de fermentation. L’évolution technologique de la salle de pressurage parachève cette inlassable recherche qualitative, entreprise depuis l’acquisition du domaine par les célèbres « Barons ». Les résultats de cette « politique d’excellence » ne se firent pas attendre… En effet, dès la fin des années 1980, le triptyque 1988-1989-1990 récompense déjà les efforts initiés depuis peu.

         Vient ensuite la décennie 1995-2005, qui consacre Château Rieussec parmi les tous meilleurs vins d’une appellation au sommet de son art, avec, en point d’orgue, le Château Rieussec 2001 – élu tout simplement « meilleur vin » de l’année par le magazine « Wine Spectator » en 2004… Enfin, pour être complet, actuellement, le Directeur technique du Domaine est Eric Kohler, assisté par Jean de Roquefeuil, Responsable du vignoble et Bertrand Roux, Maître de chai.

          LES VINS

RieussecVendanges2015-HDef_Francois Poincet (6) copie

         Situé sur la commune de Fargues (Romer, Romer-Du-Hayot…), Château Rieussec n’est séparé du prestigieux Château d’Yquem que par un petit ruisseau (!). Le terroir est composé essentiellement de graves, avec la présence de sable et de couches d’argile. Cette dernière expliquerait la couleur plus prononcée du Château Rieussec par rapport à son Illustre Voisin. L’encépagement actuel est le suivant : 90 % sémillon, 7 % sauvignon et 3 % muscadelle. La vigne occupe désormais  93 hectares.

         Trois vins sont proposés aux consommateurs par le domaine : le Château Rieussec bien sûr (1) ; un second vin, nommé « Carmes de Rieussec » (2), tous deux donc en appellation sauternes. Un vin blanc sec enfin, dans l’appellation Bordeaux, dénommé « R de Rieussec »(3) complète la « trilogie ».

                   1*- Château Rieussec : c’est la « figure de proue » du domaine. Composé majoritairement de sémillon (entre 90 et 95 %), puis de sauvignon et de muscadelle (entre 5 et 10 %), il est élevé entre 18 et 26 mois selon les millésimes, avec un pourcentage variable de barriques neuves. L’équivalent de 6000 caisses sont produites chaque année, mais cela varie selon les millésimes. A la dégustation, ce cru appartient indiscutablement aux Sauternes de grande classe, avec ses notes d’abricot, et de fruits exotiques. Une petite touche d’acidité, ramène le dégustateur sur une finale plus fraîche, qui rend l’ensemble assez agréable et distingué. Il est recommandé de le servir entre 8 et 10°.

                   2*- Carmes de Rieussec : dénommé ainsi, en référence aux anciens maîtres des lieux, il s’agit du second vin du Château. Il est composé de 80 à 90 % de sémillon et de 10 à 20 % de sauvignon et de muscadelle. Son élevage ne dure en revanche que 18 mois. Cette petite merveille, plus sucrée que son aînée, joue sur un registre différent avec ses notes caramélisées et confites(coing…)associés à une acidité…quasiment imperceptible. Plus facile d’approche, il ravira les dégustateurs qui, dans la désignation « Vins Liquoreux », préfèreront  le second terme. On conseille également de le servir entre 8 et 10°.

                   3*- R de Rieussec : d’une production comprise entre 2000 et 3000 caisses à l’année, il est composé de sémillon et de sauvignon. Son élevage se fait pour 20 % en barriques ce qui lui confère une excellente aptitude à la garde pour un vin de cette nature : votre serviteur (et accessoirement rédacteur de cet article !) a constaté lors d’une récente dégustation que l’oxydation du vin, toute relative par ailleurs, était remarquablement contrebalancée par une excellente structure, apportée manifestement par l’élevage (vin du millésime 2006). On éprouve toujours un certain plaisir à retrouver ce cru, « efficace », « sobre » et sans fausse note.

A vous donc, chers lecteurs, désormais éclairés, de choisir votre compagnon selon votre humeur du moment ou selon vos goûts parmi ces crus proposés… Et puis après tout, pourquoi ne pas explorer toute la palette !

Pierre

Pour aller plus loin :
http://www.lafite.com/fr/les-chateaux/chateau-rieussec/#section-les-vins
http://www.ficofi.com/fr/chateau/chateau-rieussec
https://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_officielle_des_vins_de_Bordeaux_de_1855