IMG_2905

Bonjour les ami(e)s,

         Le sujet d’aujourd’hui consacrera le septième art. Le dernier film de Cédric Klapisch se passe dans le milieu du vin, et comme ce blog en parle, il semble nécessaire de proposer le compte rendu de :

titre (2).png

 

             Ce film raconte l’histoire de deux frères et une sœur qui se retrouvent à la mort de leur père, vigneron récoltant en côte de Beaune, en Bourgogne. On retrouve ces trois protagonistes sur une année viticole, d’une vendange à l’autre.

Jean (Pio Marmai) :  l’aîné, de retour pour les funérailles, a fait le tour du monde et s’est installé en Australie où il a acheté un domaine.

Juliette (Ana Girardot) :  la cadette, s’occupe du domaine familial depuis le diagnostic de la maladie de leur père et prend les commandes de celui-ci en devant s’imposer dans un milieu masculin.

 Jérémie (François Civil) :  le benjamin, quant à lui vit avec la fille d’un riche propriétaire viticole de Bourgogne qui l’étouffe en lui imposant ses choix. Ils se retrouvent donc tous les trois pour mener à bien leur première production, dans la continuité de l’héritage familial.

         Bien dans le style de Klapisch, ce long métrage de presque deux heures nous entraîne à travers les histoires de chacun, en montrant l’évolution humaine qui peut se produire au long d’une tranche de vie. Le vin ne sert que de tableau à tout cela, mais c’est un plaisir que de suivre la conduite de la vigne, des vinifications, des vendanges et de tout ce qu’est le travail qui mène le raisin à la bouteille. On se rappelle ainsi, qu’avant tout, un vin est le résultat de l’ensemble d’une terre, d’une météo annuelle et surtout du travail des hommes. Ce film rappelle que juger un vin c’est aussi jauger un an de travail et de labeur, et demande parfois de l’humilité. C’est aussi pour cela que je ne peux que vous encourager à le voir, même s’il n’est pas indispensable pour se cultiver sur le vin. Un bon moment pour ceux qui apprécient le cinéma français. Sortie DVD et Blu-ray le 17 Octobre 2017.

IMG_2083 - © EMMANUELLE JACOBSON-ROQUES - CE QUI ME MEUT

A bientôt les ami(e)s,

Laurent

Merci aux Studio Canal pour les droits d’utilisation des photos.