Salut les amis,

Nous allons parler d’un endroit où vous pouvez faire de bonnes affaires : la salle des ventes.

Il y a régulièrement des ventes aux enchères de vins et spiritueux qui se déroulent un peu partout, à coté de chez vous, à l’autre bout de la France ou sur internet tout simplement.

Pour l’avoir testé, il y a plusieurs choses à savoir avant de se lancer dans le combat des enchères.

Tout d’abord une vente aux enchères, cela se prépare un minimum. Il faut dans un premier temps aller à la présentation publique.

ladepeche.fr

Cette présentation publique, qui a lieu généralement la veille et/ou le matin de la vente, permet d’examiner les lots et de prendre connaissance des vins et de leurs états. Elle a lieu en général à l’endroit de la vente.

Lors des expositions, les commissaires-priseurs, experts, clercs et autres collaborateurs de la maison de vente sont à disposition pour informer, conseiller et donner les estimations des objets qui vous intéressent.

Mais rien ne vous empêche au préalable de faire quelques recherches sur internet. Pour être sûr de vos choix, des années, notre tableau des millésimes est là pour vous aider.

Ce qu’il faut regarder sur les lots, ce sont : l’épaulement, l’état de l’étiquette et l’aspect général de la bouteille.

Cela donnera une idée sur l’état du vin, sa conservation et l’atmosphère dans lequel il a été conservé.

Tout cela peut éviter de miser sur une mauvaise bouteille et d’acheter du vin mort voire du vinaigre.

vinoptimo.com

Le jargon peut être un obstacle comme en témoigne le document ci-dessous, à regarder avec beaucoup d’attention :

description-bouteille-large

les bons lots identifiés et vérifiés, il reste le plus important : calculer le budget que vous voulez mettre. Il est important de savoir que l’on se fait vite prendre par les enchères et que l’on dépense toujours un peu plus que prévu. On peut aussi partir sans aucun lots car les enchérisseurs du jour ont été les plus forts…

Pensez bien à vous inscrire avant la vente afin que l’on vous attribue un numéro pour pouvoir enchérir.

Félicitations, vous voilà prêt pour les enchères !

vendre-son-vin-aux-encheres-300x225

Il y a différentes possibilités pour enchérir :

Enchérir en salle :

Il faut être présent dans la salle au moment de la vente. Pour participer, un signe clair (simple geste de la main ou avec la pancarte numérotée) suffit pour signaler au commissaire-priseur une enchère supérieure. Dans ce cas, le montant de l’enchère est laissé à son appréciation. Pour une enchère précise, il est recommandé d’annoncer à voix haute son montant, mais le commissaire-priseur peut la refuser.

Enchérir par téléphone :

Vous pouvez demander à la maison de ventes d’enchérir par téléphone, en direct, pour des lots d’une certaine valeur (se renseigner auprès de la maison de ventes pour les conditions). Comme pour les ordres d’achat, il vous sera demandé un document écrit et signé, accompagné de références bancaires. Ce service est également gratuit et il faut avoir au préalable l’accord du commissaire-priseur.

Laisser un ordre d’achat :

Si vous ne voulez pas ou ne pouvez pas assister à une vente, il y a  la possibilité de laisser un ordre d’achat au commissaire-priseur, à l’un de ses collaborateurs, ou à l’expert de la vente en fixant une enchère maximum. Le commissaire-priseur agira pour votre compte, selon les instructions contenues sur l’ordre d’achat, ceci afin d’essayer d’acheter le ou les lots au prix le plus bas possible et ne dépassant, en aucun cas, le montant maximum indiqué par l’enchérisseur.

Il faut savoir que les enchères se déroulent rapidement, il faut connaître les numéros des lots et surtout ne pas hésiter, sous peine de manquer le lot convoité. Il est possible de faire équipe avec un ami afin d’avoir une puissance d’achat plus importante et donc d’augmenter ses chances !

Il y a plusieurs techniques d’enchères. Petit à petit, on essaie de dépenser le moins possible pour le lot et on augmente doucement la mise. Le risque est que votre adversaire suive et soit tenté de miser toujours un petit peu plus pour avoir le lot.

Il y a la méthode agressive : miser un peu plus pour décourager vos adversaires et ne pas leur donner envie de suivre. Elle peut être efficace, sauf contre des adversaires qui veulent vraiment la bouteille et il faudra mettre le prix pour décrocher le lot.

Il faut aussi prendre des risques, nous en avons pris à une enchère et nous avons acquis entre autre un Mâcon Village de 1971, qui nous a bluffés, pour une somme dérisoire.

Enfin il faut savoir qu’il faut rajouter au prix d’une enchère une taxe, qui varie entre 9 et 20 %.

J’espère que ce sujet vous sera utile, bonne chance et soyez raisonnable !

Pit