Bonjour les ami(e)s,

Les jeux sur le vin sont rares, et il faut souvent une culture spécialisée dans ce domaine pour y trouver de l’intérêt. Certains essaient pourtant de se démarquer en optant pour un côté ludique. Aujourd’hui, on a testé pour vous l’un d’entre eux : le jeu Bacchanales

20170429_181059(2).jpg

Prévu pour trois à sept joueurs de plus de dix-huit ans, le but du jeu est de retrouver un vin dégusté à l’aveugle. La personne qui le fournira sera nommée meneur de jeu et jugera la partie.

Pour cela, il est mis à disposition divers éléments pour accompagner les participants :

  • Un set de quarante flacons d’arômes caractéristiques du vin classés en quatre groupes ;
  • Un carnet de cinquante-cinq fiches de dégustations à remplir pendant la partie ;
  • Un guide de dégustation pour accompagner les joueurs et les aider à découvrir le vin.

20170429_185620 (2).jpg

Les sens vont être mis à l’épreuve, et le parcours jusqu’à la déduction finale se fera par examens visuel, olfactif et gustatif. Chacun notera sur sa fiche les différentes conclusions de ses examens, et essaiera avec l’aide du guide de retrouver le vin. Le vainqueur est celui qui aura retrouvé le plus de caractéristiques, et même pour les meilleurs, l’appellation, le millésime…

Pour que le jeu fonctionne, il faudra quelques éléments complémentaires non inclus dans la boite :

  • Une ou plusieurs bouteilles de vin (assez caractéristique(s) de leur(s) appellation(s) pour commencer, pour que le jeu reste simple et accessible) ;
  • Des verres (à dégustation si possible Cf. l’article de Pit sur les verres) ;
  • Une surface blanche pour mirer le vin (nappe, serviettes, feuilles…).

La partie peut alors commencer, et telle une enquête policière, chacun ira chercher les indices nécessaires pour identifier le « suspect » du jour.

20170429_181556 (2).jpg

Il ne faut pas s’y tromper, il s’agit d’une méthode d’aide à la dégustation déguisée en jeu et dont l’intérêt réside en deux points.

Tout d’abord, le set de flacons d’arômes. Composé de vingt-et-un arômes primaires, sept arômes secondaires, sept arômes tertiaires, et cinq odeurs de défaut du vin, chacun étant identifiable par une couleur (or clair, or, cuivre et bronze). L’arôme de chaque flacon est inscrit au-dessous. Par l’intermédiaire de ces derniers, il est déjà possible de s’entrainer régulièrement à reconnaître les différentes caractéristiques olfactives des vins. Certaines se retrouvent facilement, d’autres moins, et il faut un peu d’habitude pour que la mémoire enregistre tout cela. Le principal défaut est que certaines fragrances sont assez chimiques, et un peu éloignées de celles que l’on retrouve dans des kits d’arômes naturels. Mais la différence de prix entre les deux est conséquente. (Compter 45-50 euros pour le Bacchanales, et aux alentours de 150 euros pour un kit équivalent en arômes naturels). Pour débuter et se faire le nez, la méthode proposée permet déjà une progression intéressante, à un prix qui reste raisonnable.

20170429_180528 (2).jpg

Le deuxième point positif du jeu réside dans son guide de dégustation. Grâce à ce dernier, tous les indices récoltés par les Sherlock Holmes œnophiles de la partie s’imbriqueront comme les pièces d’un puzzle et permettront de démasquer le vin recherché.

20170429_181242 (2)

Le suspens durera jusqu’à l’ultime étape où le meneur de jeu dévoilera la solution de l’énigme, et désignera le ou les vainqueurs.

Bien entendu, cette méthode n’est pas parfaite, et l’expérience de plusieurs parties sera un atout pour progresser. Il en résulte un côté ludique et convivial, où une saine émulation permettra à chacun d’affiner ses connaissances.

 Cela promet de belles parties entre amis ou en famille, avec comme ligne conductrice l’amour du vin et du partage. Toujours avec modération, il faut s’amuser sans abuser !

 

 

Les +

Les –

–  Jeu convivial qui permet de découvrir le vin de manière ludique

–  Quarante flacons pour découvrir les arômes du vin et ses défauts…

– …qui peuvent aussi servir pour un entrainement individuel en dehors d’une partie

– Le guide de dégustation pour rassembler tous les indices qui mènent à une appellation

– Abordable pour les débutants

– Prix raisonnable (45 à 50 euros en moyenne)

– Certains arômes font vraiment chimiques

 

–  Le guide n’emmène pas toujours à la bonne solution (en particulier pour des vins plus complexes)

 

–  Plutôt réservé aux débutants, les personnes expérimentées trouveront moins d’intérêt.

 

 

A bientôt les ami(e)s

 

Laurent