Dégustation du 6 juin 2019.

Offert par le Château pour le blog (pour info : 29 euros au Château)

Site du Château chateausaintemarguerite.com

Lucie Laurent Raph David Moyenne
Nez /6 4 4 4 3,5
Goût /6 4,25 4 4,5 4
Longueur /6 4,25 3,5 3 3
Note Personnelle /2 1 1,25 1,25 1,25
Total /20 13,5 12,75 12,75 11,75 12,6875
Nez : ensemble des arômes que dégage un vin et perceptibles avec le nez. En quelque sorte sa signature olfactive.
Goût : ce que l’on perçoit en bouche.
Longueur : temps pendant lequel les arômes du vin restent en bouche une fois celui-ci avalé ou recraché. On parle aussi de Persistance Aromatique Intense.

IMG_9261 (2)

Lucie : Ce rosé présente une couleur étonnante, pâle, presque dorée, qui m’intrigue. Son nez est très fruité, tirant sur la poire. En bouche, les fruits sont présents, avec une puissance que ne laissait pas imaginer sa robe. Il est plus complexe que les vins de cette couleur dont j’ai l’habitude. Sa longueur est très agréable avec une finale épicée. A boire en accompagnement de mets légers.

Laurent : Un bon vin rosé, aux arômes et goût de groseilles/framboises, et une légère note rappelant la pâte sablée qui le rend gourmand à boire. Sa longueur est un peu courte, ce qui pourrait être un inconvénient si cela ne donnait pas une envie irrépressible d’y revenir.

Raph : Il ne faut pas se fier à la relative pâleur de ce rosé. Il présente une bonne fraîcheur ainsi qu’une certaine complexité au nez, mêlant fruits rouges sauvages et notes sucrées rappelant la galette. Les premières notes en bouche les confirment avant de laisser place à des arômes de cerise kirsch, qui s’estompent hélas trop vite. Un rosé agréable à déguster un soir d’été.

 David (invité) : Présenté dans un charmant écrin, et d’une pâleur surprenante pour un rosé, ce vin se dévoile sous des atours de fruits rouges acides comme la framboise ou la groseille. En bouche, cette impression se confirme, la groseille est présente, puis l’acidité dévie sur des saveurs de cerises aigres confites assez surprenantes. Dommage que l’on reste sur notre faim avec une longueur peu affirmée. Gourmand mais frustrant.