Salut les amis,

Étant grand fan de la série Kaamelott de Mr Alexandre Astier,  je ne pouvais pas ne pas parler du domaine Perceval et de sa cuvée « Kamelotte »  que nous avons découvert en Savoie !

Non, nous ne sommes pas au Pays de Galles dans le royaume de l’Ogre, mais bien en France, dans cette magnifique région qu’est la Savoie.

Implanté sur la commune de Chignin et celle des Marches, en Savoie, le domaine Perceval   s’étend sur près de 60 hectares répartis, sur plusieurs communes du nord au sud comme Les Marches, Chignin, Apremont, Montmélian ou Françin, suivant les appellations et le type de vin produit.

 » Faut arrêter ces conneries de nord et de sud ! Une fois pour toutes, le nord, suivant comment on est tourné, ça change tout ! »

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, Ambidextrie, écrit par Alexandre Astier.

Dès le début des années 1930, Jean-Baptiste Perceval exploite le domaine de vin savoyard, du vieux pressoir aux marches et qui sera transmis à Guy et Pascal Perceval qui perpétue ce savoir faire familial, vieux de quatre générations.

Situé à flan de montagne, les sols sont très caillouteux, constitués de pierres d’éboulis argilo-calcaires.
L’ ensoleillement est optimal et  exceptionnel.
Les vignes ont un âge moyen de 30 ans (dont 3 ha de vieilles vignes de 80 ans).

Lagamme de produits est très étoffée, mettant en avant plus d’une quarantaine de vins différents. Le domaine produit du vin rouge, blanc ou rosé en vin de Savoie A.O.C, des vins de pays d’Allobrogie, des vins de pays surmaturés, des pétillants et des cubitainers.

« C’est pas faux. »

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre I, La Botte secrète, écrit par Alexandre Astier.

Il y a aussi, je ne pouvais pas faire l’impasse dessus, la fameuse cuvée « Kamelotte » !!! C’est un vin pétillant rosé et blanc dont on vous reparlera.

« Sire, Sire ! On en a gros ! »

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, Les Exploités, écrit par Alexandre Astier.

Il y a aussi leur vin phare : le vin de glaces. Etonnant pour un vin de Savoie, il se rapprocherait d’ un moelleux avec la fraîcheur et la mineralité d’ un vin de cette région.

Laissons-leur la parole :

« Le summum des Vins d’exception est né de la rencontre hors norme d’une récolte manuelle de raisins de cépage Jacquère avec le froid extrême de haute altitude du massif du Mont-Blanc.
L’idée est venue à Pascal Perceval, vigneron savoyard passionné et propriétaire d’un magnifique domaine au coeur des Alpes françaises de donner une nouvelle dimension à quelques hectolitres de l’un de ses meilleurs nectars. Après pressage, fermentation et maturation des grains sélectionnés avec la plus grande attention, les cuves sont transportées par hélicoptère à l’altitude exceptionnelle de 3 613 mètres. Là, proche du sommet du Mont-Blanc, sur le toit de l’Europe, le vin est saisi par le gel durant 5 à 30 jours. Il est ensuite descendu au Domaine Perceval où les cuves dégèlent lentement au soleil.

Le liquide est surveillé de façon permanente afin d’intervenir rapidement au moment de sa fonte et prélever le produit final dans son intégrité. Le moût initial perd ainsi entre 50% et 70% de son eau en devenant naturellement plus concentré, sous l’effet du froid extrême.
Le déroulement de la fermentation à très basse température aura, de plus, permis de délivrer des arômes rares. » 
(Paragraphe pris sur le site du producteur)

Un petit coup de cœur pour moi !

Voici un lien sur les explications sur ce vin vraiment étonnant autant par sa conception que par son goût !

Un petit reportage effectué par TF1 il y a quelques temps très intéressants.

http://www.vindesglaces.fr/

Je tenais à remercier chaleureusement notre hôte, pour sa bonne humeur, son plaisir partagé et pour la découverte d’un travail sérieux ainsi que leur quête du Graal par le travail bien fait et la recherche pour développer et améliorer leurs vins, effectués dans leurs murs.

« Dans la vie, j’avais deux ennemis : le vocabulaire et les épinards. Maintenant j’ai la botte secrète et je bouffe plus d’épinards. Merci, de rien, au revoir messieurs-dames. »

  • Franck Pitiot, Kaamelott, Livre II, La Botte secrète II, écrit par Alexandre Astier.

                     Pit